La politique de la ville

Œuvrer au dessin d’une ville harmonieuse et équilibrée, pour un cadre de vie permettant l’épanouissement social et professionnel de chacun.

Notre diagnostic

La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine de 2014 a défini un cadre de fonctionnement entre l’Etat, les collectivités locales, les partenaires économiques et les associations au sein d’un contrat de ville, afin de revoir la géographie prioritaire, lancer le nouveau programme de rénovation urbaine, proposer un contrat de ville unique et partenarial adossé au projet de territoire et encourager la participation des habitants. Dans les Yvelines, 22 quartiers prioritaires (QPV) ont été répertoriés, répartis sur 12 cantons. 107 000 habitants résident dans ces quartiers, ce qui correspond à 7,8 % de la population totale du territoire, répartis au sein de 3 intercommunalités et 16 communes.

Malgré un dispositif institutionnel conséquent autour de la gestion de la pauvreté, de l’assistance sociale et du logement, la densité et la complexité du réseau d’assistance et d’intervenants fait qu’il est parfois difficile pour le citoyen de s’y retrouver.


Enfin, le développement d’un certain clientélisme politique peut favoriser la ghettoïsation et la délinquance, défis majeurs à relever pour l’avenir de notre territoire.


Nos propositions

Nombre d’enjeux doivent trouver une réponse rapide et appropriée afin d’améliorer la vie des yvelinois sur notre territoire :

  • L’urgence jeunesse : renforcer l’éducation, la formation (dont l’apprentissage), l’emploi, l’accompagnement familial, sans lesquels aucun avenir serein ne peut se profiler.

  • L’urgence collective : accroître les moyens dédiés à la Sécurité, sans laquelle rien n’est possible.

  • L’urbain : œuvrer au dessin d’une ville harmonieuse et équilibrée, pour un cadre de vie permettant le développement personnel.

  • La culture : alimenter les esprits de tout ce qui va permettre à chacun de raisonner librement, que ce soit par l’art vivant ou par les arts classiques

Ouvrir les perspectives d’avenir de la jeunesse

  • Aider les collèges dans la lutte contre le harcèlement scolaire et la violence sur les réseaux sociaux.

  • Soutenir financièrement des projets d’accompagnement scolaire qualitatifs.

  • Financer la mise en œuvre et le développement de projets culturels et sportifs au service de tous en s’appuyant sur les acteurs associatifs de terrains.

  • Rétablir le maillage du Planning familial pour accompagner les jeunes.

  • Établir des centres de formation et de loisir pour accueillir les jeunes en journée et en soirée.

  • Créer une maison des jeunes entrepreneurs intégrant une couveuse, permettant de rencontrer comptables, avocats et d’obtenir des aides à la création d’entreprise.

  • Accroître les moyens dédiés à l’accompagnement des plus fragiles, les loger, protéger les enfants et conjoints des violences familiales (115, maraudes, éloigner les conjoints violents, téléphone d’urgence).

Renforcer la sécurité sur notre territoire

  • Améliorer les conditions de travail et de vie des forces de l’ordre (réhabilitation des commissariats, construction d’un commissariat du futur sur Elancourt, déploiement de forces de l’ordre supplémentaires).

  • Apaiser le climat par le dialogue et accroître les actions de prévention, par exemple en déployant plus d’éducateurs de rue travaillant en partenariat avec les associations impliquées dans la vie des quartiers.

  • Renforcer la sécurité aux abords des collèges.

  • Établir un Observatoire Départemental de la cohésion sociale et de la prévention des violences, en particulier des violences faites aux femmes.

  • Renforcer les mesures contre les rodéos urbains via les commissions de sécurité.

  • Accroître les moyens dédiés à l’accompagnement des plus fragiles, les loger, protéger les enfants et conjoints des violences familiales (115, maraudes, éloigner les conjoints violents, téléphone d’urgence).

  • Face aux sinistres liés au dérèglement climatique (crues, incendies, etc.), renforcer les moyens des pompiers et rassurer les habitants. Investir pour assurer aux SDIS des équipements de qualité et des infrastructures adaptées pour réaliser leurs missions.

Œuvrer au dessin d’une ville harmonieuse et équilibrée

  • Co-construire avec les habitants des quartiers prioritaires de la ville les projets de rénovation urbaine.

  • Conditionner les aides départementales à la co-construction avec les habitants et l’intégration de la transition écologique.

  • Veiller à l’entretien des logements et l’amélioration de l’habitat, lutter contre l’insalubrité.

  • Favoriser les projets de rénovation énergétique des particuliers et professionnels par la diffusion de conseils et d’informations sur les moyens de financement

  • Gérer le parcours résidentiel des jeunes, des personnes handicapées, le vieillissement des locataires et veiller à l'adéquation dans la durée du logement avec la taille des familles.



Rejoignez-nous