Jeunesses

Pour des collèges rénovés, plus accessibles et moins énergivores
Pour des jeunes sensibilisés et impliqués dans la vie du Département.

Notre diagnostic

Le Département a dans son champ de compétences l’aide sociale à l’enfance et l’éducation au collège. Il doit assurer la protection des jeunes en danger et promouvoir l’accès à l’éducation, la culture et au sport et les accompagner dans leur orientation scolaire et professionnelle vers l’autonomie. L’égalité des chances est au cœur de la politique jeunesse.


Il est essentiel d’offrir aux collégiens les meilleures conditions pour leurs études.


De nombreux enjeux restent à relever :

  • s’assurer de l’accessibilité des collèges pour que les enfants en situation de handicap puissent bénéficier au même titre que les autres d’une scolarité adéquate,

  • rendre les collèges yvelinois moins énergivores,

  • sensibiliser les collégiens au développement durable pour former les écocitoyens de demain.


De plus, le fléau du harcèlement scolaire doit être combattu par tous les moyens, le département a donc également un rôle crucial à jouer sur ce sujet.


Nos propositions

Des collèges plus durables et plus inclusifs

  • Transformer progressivement les collèges des Yvelines vers des bâtiments plus durables en développant un plan de rénovation énergétique des collèges grâce au plan FRANCE RELANCE

  • Moderniser les collèges : Assurer des conditions d’étude optimales aux élèves : bâtiments rénovés, infrastructure numérique de qualité, raccordement fibre/wifi des établissements et des salles de cours, formation complémentaire à l’informatique pour réduire la fracture numérique et vidéoprotection

  • Lancer un programme de construction et de rénovation des équipements sportifs de proximité afin d’assurer des infrastructures décentes en priorité à côté des collèges.

  • Établir une cartographie des problématiques d’accessibilité via un Réseau des Testeurs de l’accessibilité en relation avec les associations spécialisées.

  • Améliorer l’empreinte carbone des collèges : compostage des déchets et plan zéro plastique dans les cantines, lutte contre le gaspillage, recours aux circuits courts…

  • L’éducation alimentaire sera une priorité pour les structures dépendant du département et accroître la part du bio, du local et des menus végétariens dans les cantines, en concertation avec les parents.

Des actions de sensibilisations auprès des collégiens

  • Afin de prévenir les risques psycho-sociaux, des actions de prévention pluridisciplinaires seront menées autour de la santé mentale, les conduites à risque, l’identité numérique. Nous remettrons des moyens humains au sein des lieux d’éducation, en particulier avec des médecins, infirmières et intervenants sociaux scolaires supplémentaires. Le département déploiera des travailleurs sociaux et contractualisera avec les agences régionales de santé et l’État pour fournir à tous les élèves un soutien psychologique et éducatif sur demande et des formations utiles.

  • Accroître les actions de sensibilisation sur le harcèlement scolaire et la violence sur les réseaux sociaux sous toutes ses formes auprès des plus jeunes.

  • Mettre en place un réseau d’éducateurs pour prévenir la violence, la délinquance et la radicalisation.

  • Renforcer la sécurité aux abords des collèges.

  • Installer des points d’information et d’écoute pour les parents pour les aiguiller vers les bonnes ressources quelle que soit la situation de leur enfant (handicap, autisme, troubles dys, difficultés scolaires, précocité, addiction aux écrans…).

  • Rétablir le maillage du planning familial pour accompagner les jeunes.

  • Financer des projets d’accompagnement scolaire qualitatifs.

Mieux impliquer et accompagner les jeunes dans la vie de notre département

  • Développer une démocratie impliquante pour les plus jeunes : instaurer un Conseil Départemental des Jeunes.

  • Renforcer les moyens des collèges du département et soutenir la mise en œuvre du dispositif "Devoirs faits".

  • Mettre en place le programme Jeunes Décrocheurs pour coordonner tous les acteurs et toutes les initiatives autour des jeunes qui ont perdu le goût d’apprendre : équipes pédagogiques, associations de parents et autres associations, service AEJF (Actions Éducatives Jeunesse et Familles) renforcé.

  • Co-construire avec les élèves des évènements qui permettent de mettre en avant leurs talents : challenge « Hackathon Yvelinois », concours d’éloquence…

  • Créer des centres de formation et de loisir pour accueillir les jeunes en journée et en soirée.

  • Fournir des tiers-lieux aux associations de jeunesses pour faciliter les rencontres (orientation, insertion, aide sociale des premiers besoins...)

  • Parcours Avenir renforcé : organisation de rencontres de professionnels tout au long du collège, tutorat pour recherche de 3e.

  • Organiser des rencontres entre collèges du Département, par exemple :

      • Sport : « Préparons les JO 2024 »

      • Environnement : rencontres entre éco-délégués et élus

      • Santé : semaine débats santé au collège, bien dans sa tête / bien dans son corps

      • Culture : concours d’éloquence artistique (musique, art oratoire, littérature, danse, arts plastiques...)

  • Créer une maison des jeunes entrepreneurs intégrant une couveuse, permettant de rencontrer comptables, avocats et d’obtenir des aides à la création d’entreprise.



Rejoignez-nous