Insertion, solidarités

Ensemble, nous réussirons.
N
os engagements pour un mandat vraiment différent.

Notre diagnostic

La solidarité se joue d’abord à l’échelle départementale. Chef de file des solidarités, le département est essentiellement orienté vers l’action sociale et médico-sociale.

La Covid a révélé l’urgence de repenser et revitaliser notre politique sociale. De nouveaux publics sont touchés et les bénéficiaires traditionnels ne sont pas toujours correctement accompagnés. L’approche qui consiste à se contenter de verser des aides doit être repensée : la relance est l’occasion d’investir mieux et d’orienter les bénéficiaires vers de nouvelles solutions adaptées à leurs besoins. Les dépenses supplémentaires seront amorties par les gains permis par l’amélioration du niveau scolaire, la prévention en matière de santé, d’insertion dans la vie active (pour les bénéficiaires du RSA), ou de prise en charge précoce et adaptée de nos aînés.

L’accompagnement est une solution qui marche. Réalisé conjointement par un conseiller de Pôle emploi et un travailleur social départemental, il vise à répondre aux besoins des demandeurs d’emploi qui sont confrontés simultanément à des difficultés sociales et professionnelles. C’est pourquoi le Gouvernement a lancé en 2018 la “Garantie d’activité départementale”.

Nos propositions

Impulser une relance sociale en plaçant l’humain au centre de la mission sociale

  • Investir avec l’État : Nous signerons un Pacte avec l’État pour bénéficier de financements supplémentaires de la Relance. En contrepartie, nous investirons massivement dans la relance sociale. Nous signerons avec l’Etat le plan pauvreté.

  • Simplifier l’accès aux prestations : nous mettrons en place une Agence départementale des solidarités, avec un guichet dans toutes les Maisons France Services ou les Maisons Départementales de l’Autonomie. Elle sera le seul interlocuteur pour les bénéficiaires ; un Dossier social unique au niveau départemental ; et des formulaires faciles à lire et à comprendre d’1 page maximum.

  • Accompagner tous les bénéficiaires en systématisant l’accompagnement intensif et individualisé par un référent unique. Accélérer le recrutement des personnels départementaux affectés à l’action médico-sociale.

Un soutien concret aux associations d’aide aux plus démunis

  • Mise à disposition temporaire de locaux pour pouvoir stocker l’aide alimentaire

  • Aide au financement de véhicules frigo électriques et PMR

  • Aide au financement de tournées pour couvrir les zones blanches notamment rurales de l’aide alimentaire

Un accompagnement garanti vers l’emploi pour chaque bénéficiaire du RSA

  • Le département mettra massivement en œuvre, avec des moyens supplémentaires, la Garantie d’activité départementale, pour permettre à chaque demandeur d’emploi d’en bénéficier dès le premier mois de chômage.

  • Pour cela, nous embaucherons des conseillers d’accompagnement supplémentaires, et nous les ferons former régulièrement.

  • Le premier versement du RSA sera immédiatement suivi d’un accompagnement. Lors de ce premier rendez-vous par les services de l’emploi, la priorité doit être d'émettre un diagnostic professionnel et social du bénéficiaire, et de mettre en place un accompagnement régulier et personnalisé par un travailleur social dédié


Rejoignez-nous