L'aménagement du territoire, l'agriculture, la ruralité

Anticiper les besoins en infrastructures liés aux mutations démographiques et sociétales de notre territoire.

Notre diagnostic

Les atouts du département des Yvelines autour de la ruralité sont indéniables, néanmoins l’aménagement du territoire et la valorisation des zones rurales des Yvelines sont aujourd’hui un axe d’amélioration pour la prochaine mandature, rejoignant à la fois les préoccupations écologiques de nos concitoyens et les nécessités de transformation des zones proches des grandes agglomérations.

L’amélioration des mobilités en milieu rural (capillarité des réseaux, fréquences, intermodalité, transports derniers kilomètres…) et l’accompagnement vers une agriculture de progrès sont nos priorités sur la mandature. Notre département doit en effet répondre à plusieurs défis : urbanisation et sauvegarde des terres agricoles, mutation des attentes des consommateurs et répartition des moyens alloués.

Enfin, il s’agit d’anticiper les besoins en infrastructures liés aux mutations démographiques et sociétales des zones rurales.


Nos propositions

S’assurer de la bonne couverture en services de notre territoire

  • Amener les services de proximité jusque dans nos campagnes afin de couvrir les zones blanches, via des services mobiles (France Services Mobile, bibliothèques mobiles, aide alimentaire mobile...) et des partenariats avec les associations.

  • Systématiser et garantir des plans de continuité de services y compris dans les délégations de services à des associations ou partenaires.

  • S’assurer de la couverture numérique et du déploiement de la fibre optique sur tout le territoire.

  • Investir dans l’accompagnement numérique en zone rurale : mettre en place des conseillers numériques sur le territoire ainsi que des points d’accès internet.

Améliorer la mobilité en milieu rural

  • Déployer un plan vélos maillé ambitieux et sécuriser les itinéraires bien au-delà de la simple traversée « est-ouest » du département.

  • Favoriser l'écomobilité et les modes doux (vélos, engins électriques) : proposer une aide aux collégiens pour développer l’utilisation du vélo dans leurs trajets (subvention vélo, budgets participatifs pour les collèges).

  • Travailler avec les différents acteurs concernés sur un meilleur maillage et une capillarité accrue des transports collectifs intra-départementaux.

  • Encourager la création des tiers lieux : encourager la création de pépinières d’entreprises et des espaces de co-working afin de limiter les déplacements vers les grands centres urbains.

Favoriser le développement d’une agriculture de progrès

  • Soutenir nos agriculteurs locaux en privilégiant les circuits courts dans nos cantines.

  • Associer les agriculteurs à l’atteinte de l’objectif de Neutralité Carbone en 2040 dans les Yvelines et les accompagner dans la transformation de leur mode de production.

  • Favoriser le développement des AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) et des zones de maraîchage sur notre territoire.

  • Soutenir les projets d’agriculture urbaine (par exemple sur les Mortemets à Versailles avec une ferme pédagogique, cueillette…) et l’instauration de fermes urbaines.



Rejoignez-nous